Des lépidoptères en totale liberté

Au Naturospace des espèces des trois grandes zones tropicales peuvent être observées :
• L’Amérique centrale ou du Sud est le fief des magnifique papillons bleus violacés du genre Morpho. Il est aussi très facile d’observer des myriades de petits papillons multicolores aux ailes allongées du genre Heliconius.
• Le Sud-Est asiatique et le nord de l’Australie regroupe la plus grande forêt tropicale du monde après l’Amazonie ; de nombreuses espèces de papillons y vivent. Les élevages de ces régions nous envoient la plus grande quantité de lépidoptères visibles au Naturospace. Il est possible d’observer de très grandes espèces du genre Papilio ainsi que de curieux papillons feuilles, rois du camouflage.
• L’Afrique possède une faune particulièrement variée de près de 3.000 espèces de jour recensées, notamment de la famille des porte-queue, des Papilio. Dans la région malgache qui y est rattachée, beaucoup de variétés sont très particulières. Au Naturospace les espèces africaines sont assez rares mais font parties des plus belles, comme certains papillons du genre Graphium.

Tous les jours de la saison d’ouverture du Naturospace, des papillons en provenance notamment des Philippines, de Malaisie, du Costa Rica, de Colombie, du Tanzanie ou de Madagascar viennent montrer leurs plus beaux atours. Plus de 150 espèces différentes pourront être observées au cours de la saison. Leur durée de vie varie d’une semaine à quelques mois, c’est la raison pour laquelle nous faisons venir d’élevages situés dans les pays d’origine de 300 à 600 chrysalides chaque semaine. Impossible de rester indifférents en les observant si proche sans barrière, butiner, danser, se poursuivre au milieu des fleurs sans être effrayé d’aucune manière. De mai à septembre les élevages de papillons dans le Naturospace, augmentent considérablement. Il est ainsi possible de découvrir de nombreuses chenilles extraordinaires.

Le saviez-vous?

Les papillons peuvent par leur présence ou leur absence permettre de mesurer la santé de la forêt. Ce sont des marqueurs de la biodiversité.

Les papillons tropicaux ont leur jardin en Normandie