Avec le Naturospace, les vacances de Pâques à Honfleur réservent chaque année leurs lots de surprises. En témoignent les nombreuses naissances prévues ces prochaines semaines.

Les papillons tropicaux déploient leurs couleurs

Cette période de vacances de Pâques à Honfleur est idéale pour admirer les papillons tropicaux qui ont fait la légende du Naturospace depuis son ouverture. 400 arrivent chaque semaine sous forme de chrysalide depuis le Costa Rica, le Salvador, les Philippines et Tanzanie. Placés dans l’éclosoire, une semaine plus tard ils déploient lentement leurs ailes sous le regard des visiteurs. L’allongement de la durée du jour améliore les rend plus actifs… et plus enclins à venir se poser sur vos épaules… C’est l’effet papillon !

Des oiseaux bien élevés à Honfleur !

Cette année, le carnet bleu se remplit de nombreux oiseaux au Naturospace Honfleur, durant les vacances de Pâques. Alors que le jardin fleurit magnifiquement, les nids se multiplient à travers la serre à papillons. C’est le printemps ! Les touracos à joues blanches, les roulouls, les diamants de Gould et les paddas de Java devraient être plus nombreux au cours des prochains jours. A vous de repérer les oisillons tout juste sortis des œufs, en plein apprentissage de vol avant de s’élancer à travers la serre. Un spectacle magique pour les visiteurs venus admirer ces oiseaux exotiques dans un espace zoologique unique, en totale liberté. Les naissances se passent aussi dans l’eau avec l’apparition de minuscules carpes Koï.

Touraco à joues blanches en liberté dans l'espace équatorial du Naturospace à Honfleur.

Lorsque les oiseaux et les poissons seront plus grands, nombreux seront-ils à voler de leurs propres ailes vers de nouveaux horizons, parfois loin de la Normandie. Certains oiseaux seront gardés pour leur couleurs, d’autres seront cédés à d’autres parcs. Ainsi les touracos à joues blanches nés l’an dernier sont-ils partis vers le parc de Clère, les roulouls au zoo de Beauval, quant aux carpes Koï elles ont rejoint un bassin extérieur au zoo de Champrepus